Lolo's story - Commemt j'ai découvert le tandem

Depuis l'age de mes 14 ans, ma passion, mon loisir, c'est le cyclisme.


Inscrit dans un club, mon temps libre est dés lors consacré à mon sport favori. Avec mes petites économies j'achète mon premier vélo de course d'occasion. A l'époque, apprenti en boulangerie, c'est encore avec de la farine dans les cheveux que je partais tous les dimanches matins disputer les courses des villes et villages alentours. Tous les week-end je me donnais à fond sur mon vélo, étant souvent à l'origine de belles échappées notamment en côtes et en montagne, mon lieu de prédilection ! Quelques bons résultats, ma sélection pour les championnats de France, ma motivation me font espérer un bel avenir dans la poursuite du cyclisme.



C'est alors qu'un jour du mois de mars 1991, sous un temps maussade, après quatre heures où j'ai tout donné, en tête de course, j'aborde le sprint final et soudain un de mes coéquipiers placé juste devant moi chute, et là impossible de l'éviter. Lui n'aura que quelques égratignures. Moi je me réveillerai quelques temps après dans l'ambulance me conduisant à l'hôpital. Bilan : traumatisme crânien sévère avec formation d'un hématome comprimant le nerf optique, il faut opérer de toute urgence. Le casque à lanières que je portais ce jour-là a éclaté sur le bitume. A 20 ans le cours de ma vie est désormais totalement bouleversé. Les lésions de mes yeux sont irréversibles, je n'y vois presque plus et rien ne pourra me guérir.



Il a alors fallu que je réapprenne tous les gestes de la vie quotidienne, comment me déplacer avec une canne blanche, apprendre le braille, faire une formation professionnelle adaptée. Pleins de gens formidables m'y ont aidés, j'ai appris à connaître ce milieu de l'handicap qui m'était totalement inconnu jusqu'alors, et, à force de courage et de volonté, j'ai reconstruit ma vie sur ces nouvelles bases.



Et le vélo, obligé de l'oublier ? J'y ai cru un moment jusqu'à ce qu'un ami me le fasse redécouvrir sous une autre forme : à deux, en tandem. Et là, ma passion s'est ravivée de plus belle, enfin mon rêve revenait réalité, mes ambitions allaient être à nouveau possibles. Avec un vieux tandem, j'ai alors parcouru des milliers de kilomètres : les cols des Pyrénées, les cyclotouristes, l'ensemble du tour des Pyrénées, le tour de l'Andalousie …



J'ai fait une rencontre formidable : celle du Président du club cycliste de St Girons associé à la fondation italienne Fabio Casartelli. Fabio, souvenez-vous, était ce jeune coureur décédé lors du tour de France 1995 dans la descente du col du Portet d'Aspet. Les parents et proches de Fabio ont été très touchés par mon histoire, par mon accident, et m'ont fait un superbe cadeau : un magnifique tandem de compétition. Je leur en serai éternellement reconnaissant. Chez eux, en Italie je suis toujours le bienvenu, ils m'ont fait rencontrer des personnalités du milieu cycliste, des coureurs, bref, ils ont exaucés mon rêve.


J'en ai la certitude et la preuve, il ne faut jamais baisser les bras, jamais abandonner ses rêves !


Laurent


Date de création : 10/05/2004 @ 23:04
Dernière modification : 08/09/2004 @ 15:41
Catégorie : Lolo's story
Page lue 1509 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article


Réaction n°2 

par OlivierPIVETEAU le 13/01/2006 @ 12:52

Salut Laurent,

Je dois dire que je suis venu visiter ton site suite à ton message d'hier me demandant des renseignements sur les épreuves que nous allons organiser le samedi 11 mars 2006; tout ce que réalise en ce moment c'est que le courage ne te manque pas, et je suppose que tu n'ai pas le seul dans ce cas là, c'est pour çà que nous aux ESSARTS (VENDEE), nous avons accepté d'organiser cette journée Handisport (épreuves cycliste) car nous avons la chance de se porter normalement je vais dire, et la nous nous sommes dit après tout c'est vrai nous n'avons jamais rien fait pour aider ces personnes à continuer de pratiquer leur sport favoris.

Voilà la principale raison d'avoir accepter d'aider les jeunes Handicapés à réaliser ce projet.

Bravo pour ton courage, et pendant que j'y suis bonne et heureuse année 2006 quelle t'apportes réussite dans la vie sportive tant que familiale et professionnel.

Une nouvelle fois bonne et heureuse année à toi tout tes proches ainsi qu'à tout ces sportifs Handisport.

Olivier. 


Réaction n°1 

par emilia le 03/04/2005 @ 22:04

Laurent,

Apres avoir lu cet article, j'ai tout de suite pensé: quel courage!!!! Les mots me manquent pour dire vraiment ce que j'ai pu ressentir, la vie peut montrer parfois des cotés cruels, mais reussir a surmonter un tel obstacle et en tirer le meilleur, et sans jamais baisser les bras, quelle force!

Il y a un an, mon frere a disparu lors d'une course cycliste, et cet article me montre que rien n'est insurmontable, et me donne une merveilleuse lecon de courage et d'humilité..... merci pour votre site fabuleux...

emilia

Recherche



Sorties en tandem

Fermer Courses 2008

Fermer Le tour d'Andalousie

Fermer Le tour des Pyrénées

Fermer articles2013

On parle de moi ici !

Fermer 93 articles de presse 2008

Fermer 94 Articles de presse 2007

Fermer 95 Articles de presse 2007

Fermer Lolo's story

Fermer Articles de presse 2004

Fermer Articles de presse 2003

Fermer Articles de presse 2002

Fermer Articles de presse 2001

Fermer Articles de presse 2000

Fermer articles de presse 2011

Donnez votre avis !
Ce qui vous a amené(e) sur ce site...
 
le cyclo-tourisme (mes sorties en tandem)
le tourisme (les charmes de l'Espagne et des Pyrénées)
la lecture (articles de presse)
l'espace de discussion (forum, livre d'or)
une erreur d'aiguillage (ah ces moteurs de recherche !)
autre chose (la vérité est ailleurs...)
Résultats
Compteur de visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Partenaires

Cyclo roue libre Hautes Pyrénées

Véloptimum

Vous voulez devenir partenaire de ce site ? Alors n'hésitez pas à me contacter !

Face de bouc
^ Haut ^