Le tour des Pyrénées - étape 16 : 3 Sept. 1995

ETAPE 16


BIESCAS ISABA


Lundi 04-09-95


Départ : 8 heures 30
Arrivée : 16 heures



Parcours : 



Biescas (860m) Jaca (800m) Puente de la reina (610m) Pont sur le rio Véral (610m)Anso (860m) Zuriza (1 190m) Col (1 280m) Isaba (800m). 


Notes



Nous en sommes à 1236 Kms 


Le soleil est au rendez-vous.



Avec regret nous quittons Biescas et l'hôtel Restaurante "La Rarnbla" où nous avons reçu un accueil très chaleureux. 


Le patron de l'hôtel a le même tandem que nous et est un passionné de cyclisme.  De plus, il avait participé aux mêmes cyclosportives que moi.  Nous furent traités comme des princes.  Une cuisine soignée et copieuse. 


Nous traversons d'immenses champs d'arbres fruitiers des pêchers .



Des gorges somptueuses agrémentent notre route sur un revêtement billard, désertique sans circulation, le pied pour nous. 


Aucun panneau ne nous indique le chemin à prendre, nous galérons pour nous y retrouver, personne pour demander notre chemin.  Nous réussissons à déjeuner seulement à 4 Hrs de l'après midi dans un café tenu par un espagnol ayant vécu en France à Tarbes qui nous soignera et prendra avec ses enfants une photo près du tandem.


Des paysages à couper le souffle, d'une grande beauté.  On finira à pied la montée du Col (1280 m) et redescendrons dans le froid et tard en pleine montagne vers Isaba.


 Nous entrons dans l'Aragon, en témoigne une jolie pancarte en relief monumentale. 


Cette étape sera une horreur.  La fatigue se fait sentir.  La roue achetée à Tremp montre des signes de fatigue (nous nous sommes fait avoir!), 8 rayons casseront.  De plus nous crèverons dès le départ de l'hôtel     était-ce un signe d'une journée pénible.  Mais nous n'aurions pas renoncés pour rien au monde.


Heureusement nous avons dormi dans un hôtel luxueux, dans une petite suite, de vrais princes.  Un décor de chalet savoyard, une région sublime de rêve.  Nous nous requinquons au plus vite. 


Malgré le ras le bol des fins de journées après l'effort, la fatigue qui nous gagnait, la nuit était salutaire et réparatrice.  Elle nous redonnait le matin venu l'envie de continuer.


Le tandem dormira dehors




Quelques informàtions  


Jaca    14000 h. L'antique Lacca fut la première capitale de l'Aragon.  Au nord de la ville, la citadelle commencée en 1571, sous Philippe 11, et achevée sous Philippe 111, est la seule de cette époque, avec celle de Pamplona, subsistant en Espagne.  La cathédrale est la plus ancienne d'Espagne, bâtie dans le style roman - les murs extérieurs, la tour carrée, le portail principal, un portail latéral et les colonnes de la nef, datent en effet de 104.  Les voûtes ramifiées, refaites au XVème, contrastent hélas avec la sobriété de l'architecture romane.  Dans le musée diocésain, on peut admirer des fresques romanes provenant d'églises du diocèse.  L'Ayuntamiento à une façade de style plateresque aragonais, du XVIème siècle.  En l'église San Salvador et San Gines se trouve le sarcophage de dona Sancha, fille de Ramire 10, premier roi d'Aragon, on peut encore voir l'église del Carmen ( à portail plateresque et retables baroques du XVIIème ) et l'église de Santiago. 


Berdun : L'école internationale d'Art est installée dans cette cité, l'ancienne Verodunum, portique de la vallée.



Anso : dans ce joli village, les solides demeures          à un seul étage et grenier, ont des toits d'ardoises à deux pans, couronnés de cheminées cylindriques.  L'église du XVVème garde une croix processionnelle de ce siècle, en argent, ouvragée.  Dans la sacristie, se trouve le musée d'Art Sacré et des Coutumes d'Anso.  L'élégant costume typique, d'origine médiévale, est encore porté dans les fêtes locales. 


Isaba : 1000 h. Ce village est prospère, surtout depuis la jonction routière avec la pierre Saint-Martin et Arette.  Certains toits pointus sont surmontés d'énormes cheminées rondes, elles-mêmes coiffées d'un toit.  L'église San Cipriano possède une impressionnante tour fortifiée, souvenir de l'époque où la ville était une place forte possédant un château : beau retable doré de 1540 : les stalles du choeur sont sculptées de scènes de la vie rurale et artisanale du pays.



Monastère de San Juan de la Pena : fondé au IXème dans un site magnifique.  Dona Chimene, femme du Cid, y serait inhumée.  Le cloître du XIIème renferme de remarquables chapiteaux inspirés par des épisodes de la Bible. Ça vaut le détour!


Date de création : 10/05/2004 @ 19:46
Dernière modification : 12/05/2004 @ 12:16
Catégorie : Le tour des Pyrénées
Page lue 1114 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche



Sorties en tandem

Fermer Courses 2008

Fermer Le tour d'Andalousie

Fermer Le tour des Pyrénées

Fermer articles2013

On parle de moi ici !

Fermer 93 articles de presse 2008

Fermer 94 Articles de presse 2007

Fermer 95 Articles de presse 2007

Fermer Lolo's story

Fermer Articles de presse 2004

Fermer Articles de presse 2003

Fermer Articles de presse 2002

Fermer Articles de presse 2001

Fermer Articles de presse 2000

Fermer articles de presse 2011

Donnez votre avis !
Ce qui vous a amené(e) sur ce site...
 
le cyclo-tourisme (mes sorties en tandem)
le tourisme (les charmes de l'Espagne et des Pyrénées)
la lecture (articles de presse)
l'espace de discussion (forum, livre d'or)
une erreur d'aiguillage (ah ces moteurs de recherche !)
autre chose (la vérité est ailleurs...)
Résultats
Compteur de visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Partenaires

Cyclo roue libre Hautes Pyrénées

Véloptimum

Vous voulez devenir partenaire de ce site ? Alors n'hésitez pas à me contacter !

Face de bouc
^ Haut ^